1872-791880-891890-991900-091910-191920-291930-39

1890

Hiver glacial.
Le Trait d'Union vend 30 000 billets pendant la saison.
19 juin : M. DARLU cède à M. André LISSALDE toutes les parts qui détient dans la Société Hennecart-Darlu.

1891

Arrêt du trait d'union à Pornichet
11 mai : M. André LISSALDE s'associe à M. Auguste de SINCAY.
8 juin : Mme HENNECART et ses enfants, représentant la moitié ayant appartenue à M. HENNECART et MM. LISSALDE et de SINCAY, représentant la moitié ayant appartenue à M. DARLU, convertissent la Société Civile en une société anomyme dénommée "Société Anonyme de La Baule"
21 juin : mise en service de la prolongation de la ligne de tramway jusqu'à Pornichet.
1 septembre : décès de Jean François SOHIER, maire d'Escoublac.
25 octobre : élection de François Athanase DURAND à la mairie.

1892

Le Marché place de la Chapelle
Hiver glacial et été caniculaire.
Selon les publicités, la station compte 90 châlets, une cinquantaire semble plus proche de la réalité.
Le Marché se tient une fois par semaine, le vendredi, Place de la Chapelle.
Un arrêté préfectoral transfère les "pouvoirs liés aux tramways" de M. AUBRY à la société "Trait d'Union".
15 mai : élection de François Athanase DURAND à la mairie et Félix COLLET 1er adjoint.

1893

Été caniculaire.
Ouverture du garage RIDEL-GRALEPOIS.
Hippolyte PALLU, directeur de l'hôpital marin de PEN-BRON achète avec Adolphe REYNAUD, un terrain pour la Société des Instituts Marins afin d'y construire un institut pour enfants atteints de tuberculeuse osseuse.

1894

Les Hirondelles
Hiver glacial.
Construction de la villa Les Hirondelles (angle opposé à Ker Henry avant El Cid).

1895

Boulangerie PRÉVOT
Été caniculaire.
Les premiers commerces s'installent Avenue de la Gare, près de la chapelle.
Création de la Société des Fêtes, Alexandre BISSON en est le 1er président.
M. BENOIT crée un syndicat des propriétaires pour son lotissement, il regroupe environ 50 personnes. Sa mission première est d'assurer l’entretien des routes et chemins qui sont privés et donc à charge des propriétaires.
Le Trait d'Union dessert Pornichet.
10 octobre : pose de la première pierre de l'Institut Marin fondé par Mme PAVIE mère avec la bénédiction de Monseigneur LAROCHE, évêque de Nantes. Une médaille commémorative sera gravée à cette occasion.

1896

La Kasbah
L'orthographe "La Baule" est définitivement retenue, et les habitants seront appelés les Baulois, quelques temps on dit aussi les Baulards !
Construction des villas :
L'établissement St Clair est vendu et est maintenant géré par des sœurs.
7 septembre : bénédiction de la Chapelle Notre-Dame de la Grâce derrière l'Institut Verneuil, aussi appelée la Chapelle Pavie.
10 septembre : ouverture des deux kiosques mauresques provenant de Royan (17) sont installés de part et d'autre de l'institut. Celui de droite accueillera la poste et celui de gauche .... une chapelle.
28 septembre : ouverture de l'Institut Verneuil son directeur est M. Auguste BOLLOTTE.
Les propriétaires voisins s'inquiètent de la présence d'enfants atteints de tuberculose osseuse.
3 mai : élection de François Athanase DURAND à la mairie et Eugène DESLIENS est son adjoint.

1897

L'Institut Verneuil
Ouverture de l'Institut Verneuil aux enfants malades.
Installation de bouchers, épiciers, boulangers, pharmacien et de bazars Place de la Chapelle.
Création du Square du Quartier Benoit, il est doté d'un cours de tennis.
MM. AUGEREAU et JOURDAN deviennent les propriétaires de l'Hôtel de la Plage, ex Hôtel Mauspha.
Création d'une union amicale des propriétaires présidée par M. LAFONT.

1898

Ker Lella
Ouverture d'une laiterie (emplacement de la future ex-école Ste Marie).
Agrandissement du Grand Hôtel.
Mars : le remblai arrive jusqu'à l'Institut Verneuil.
Cela entraîne la construction de nouveaux chalets dans ce quartier. M. THIERRY construit deux villas, M. BARATOUX en fait deux également, une pour M. PALLU et Ker Lella pour M. PAVIE.
Il est également décidé qu'il y aura trois jours de marché, le mardi, le vendredi et le dimanche.
Le 29 juin, M. et Mme BARBARY achètent l'Hôtel de France (ex Hôtel des Pins) à la Société Anomyme de La Baule.
Fin d'année : La Baule voit arriver son premier garde champêtre.

1899

La Bretonnière
Été caniculaire.
M. DROZ achète son terrain près de l'Institut Verneuil et y construit La Bretonnière.
Création de la Société Benoit et nivellement des dunes de la plage Benoit.

1872-791880-891890-991900-091910-191920-291930-39

Pour aller plus loin...

Bibliographie Bibliographie Bibliographie Bibliographie Bibliographie

Vos Remarques :

Ce site se veut communautaire. Si vous n'avez pas trouvé votre souvenir ou si vous souhaitez partager un document

E-mail : contact@labaule-sepia.fr

Haut de page