Les Quartiers et
Syndicats de Propriétaires

Bois d'Amour

Outre la Société Benoit, quatre entreprises de lotissement vont être à l'origine du développement de La Baule-Escoublac :
  • la Société des Dunes, créée à l'initiative de M. BERTHAULT à qui l'on doit les quartiers des Ondines, du Marché, de la Gare, de St Clair et St Georges, de la Butte du Moulin et enfin de Pornichet,
  • la Société Anonyme de La Baule, fondée par MM. HENNECART et DARLU,
  • la Compagnie Foncière de M. PAVIE, à l'origine de l'Institut Verneuil, des quartiers de l'Hôtel Royal et du château Pavie,
  • et enfin la Société Immobilière de La Baule-les-Pins de M. LAJARRIGE.
Chaque lotissement a son syndicat de propriétaires donc sa gestion des rues et des éclairages, son urbanisme et son cahier des charges. Cette division de La Baule en concessions déterminera les différents quartiers que nous connaissons.

Société BenoitSociété des DunesHennecart-DarluQuartier PavieLa Baule-les-Pins

La concession BERTHAULT - Société Anonyme des Dunes

En 1845, M. BERTHAULT obtient 592 hectares de l'ex-concession du Comte de SESMAISONS. C'est la parcelle la plus vaste car elle s'étend de la concession Benoit jusqu'aux dunes de Mazy. On y plante des pins, des peupliers, des aulnes, des chênes verts, non pas dans un projet touristique, mais pour la sauvegarde du bourg d'Escoublac menacé par les sables.
La Société Anomyme des Dunes gère la concession. Pour honorer une créance ou prévoir des travaux, la société vend du terrain. MM. HENNECART et DARLU lui achètent leurs premiers hectares, puis ce sera M. PAVIE. Cette société n'est pas fortunée, l'entretien de ses routes laisse à desirer, c'est ainsi que la municipalité obtiendra le terrain du marché en échange de la réfection de la voirie. C'est un quartier plus populaire et plus besogneux. Il n'y a pas de syndicat des propriétaires forts, dirigé par des visionnaires comme c'est le cas dans les autres concessions.
C'est un quartier étendu, non homogène car il a des enclaves dans les autres lotissements. La voie ferrée le traverse sur toute sa longueur. La voirie y est déplorable, la Route d'Escoublac, devenue très passante, est abimée par les automobiles. il n'y a pas de trottoir. L'habitat est disparate, villa de luxe ou baraque. Il y a quelques hôtels situés auprès de la gare.
Le quartier St Clair est le mieux entretenu car il y a le Grand Hôtel et le stade Moreau-Defarges.
La Société Anonyme des Dunes gère aussi le bois d'Amour qu'elle finira par vendre à M. LAJARRIGE.

Plan année 1922

Plan année 1922

En vert, la concession de la Société Anonyme des Dunes sur le plan de l'agence MALIN-WELLER daté de 1922.

Société BenoitSociété des DunesHennecart-DarluQuartier PavieLa Baule-les-Pins

Pour aller plus loin...

Bibliographie Bibliographie Bibliographie Bibliographie Bibliographie

Vos Remarques :

Ce site se veut communautaire. Si vous n'avez pas trouvé votre souvenir ou si vous souhaitez partager un document

E-mail : contact@labaule-sepia.fr

Haut de page