Les Quartiers et
Syndicats de Propriétaires

L'Avenue Pavie

Outre la Société Benoit, quatre entreprises de lotissement vont être à l'origine du développement de La Baule-Escoublac :
  • la Société des Dunes, créée à l'initiative de M. BERTHAULT à qui l'on doit les quartiers des Ondines, du Marché, de la Gare, de St Clair et St Georges, de la Butte du Moulin et enfin de Pornichet,
  • la Société Anonyme de La Baule, fondée par MM. HENNECART et DARLU,
  • la Compagnie Foncière de M. PAVIE, à l'origine de l'Institut Verneuil, des quartiers de l'Hôtel Royal et du château Pavie,
  • et enfin la Société Immobilière de La Baule-les-Pins de M. LAJARRIGE.
Chaque lotissement a son syndicat de propriétaires donc sa gestion des rues et des éclairages, son urbanisme et son cahier des charges. Cette division de La Baule en concessions déterminera les différents quartiers que nous connaissons.

Société BenoitSociété des DunesHennecart-DarluQuartier PavieLa Baule-les-Pins

La concession Pavie - Quartier des Instituts

En cette fin de XIXème siècle, La Baule est constituée de deux quartiers principaux, celui de la société Hennecart-Darlu et celui de la société Benoit. Entre les deux, il n'y a pas d'habitation et les terrains sont toujours la propriété de la Société des Dunes de M. BERTHAULT.
Sur une idée de M. PALLU, directeur de l'Institut de Pen-Bron, la famille PAVIE crée la Société des Instituts Marins et achète une quarantaine d'hectares de dunes dans le but de créer un centre de soins patronné par le Professeur VERNEUIL. La Société des Instituts donne donc à ses avenues le nom de grands médecins : CORNIL, LANNELONGUE, LE DENTU... En 1896, c'est l'inauguration de l'Institut Verneuil, il accueillera ses premiers petits malades en 1897.
Face au fiasco du sanatorium, la famille PAVIE change son projet, entre le tourisme et la médecine, le choix est fait et l'établissement de santé se transforme en hôtel de luxe pour une clientèle aisée, doté d'une salle des fêtes et de jeux.
Ainsi, le quartier des Instituts devient le quartier du Casino.
Grâce à la famille PAVIE, le quartier a toujours été à la pointe du progrès, il a été très tôt équipé de l'électricité, d'avenues goudronnées, d'une chapelle, de la poste, d'hôtels de 1er ordre.
Il est dirigé par des personnes M. PAVIE et M. ANDRÉ, qui ont un projet et qui savent imposer leurs visions aux autres propriétaires.
C'est le quartier moderne et mondain, le quartier où il faut être vu.
Plan année 1922
En jaune, la concession Pavie sur le plan de l'agence MALIN-WELLER daté de 1922.

Société BenoitSociété des DunesHennecart-DarluQuartier PavieLa Baule-les-Pins

Pour aller plus loin...

Bibliographie Bibliographie Bibliographie Bibliographie Bibliographie

Vos Remarques :

Ce site se veut communautaire. Si vous n'avez pas trouvé votre souvenir ou si vous souhaitez partager un document

E-mail : contact@labaule-sepia.fr

Haut de page