Cartes Postales Anciennes

Anne a 300 cartes postales et vous ?

Histoire de la Carte Postale

Fin 1872 début 1873, la France officialise l'utilisation des cartes postales. Ces premiers exemplaires ne sont pas illustrés tels que nous les connaissons actuellement. Ces cartes sont des rectangles destinés à envoyer de courts messages sans enveloppe.
Il faudra attendre les années 1890 pour voir la commercialisation de cartes postales photographiques.
La carte postale prend alors un essor considérable jusqu'à la fin de la première guerre mondiale.
Jusqu'au début de l’année 1904, il était interdit d'écrire son message au dos (côté adresse) de la carte postale. Celui-ci était totalement dédié à l'adresse et à l'affranchissement. La photographie ne recouvrait pas la totalité de l’espace pour permettre la correspondance à côté de l’image. Ce sont les cartes nuages.

Carte nuage exploitée au maximum Exemple de dos

À partir de 1904, le dos de la carte est divisé en 2 parties :
  • une pour la correspondance
  • et une pour l'adresse (modèle que nous utilisons toujours).
Une carte postale est généralement composée de 3 feuillets de papier parfois deux.
Certaines sont :
  • en celluloïd,
  • d'autres ont du tissu,
  • des dentelles
  • ou de la broderie.
Certains dos sont blancs (ou plutôt crème) et d'autres sont verts. Les dos verts sont apparus lors de la première guerre mondiale car le papier manquait et la fabrication des cartes a été frappée par cette crise du papier.

À côté des grands éditeurs nationaux et régionaux, de petits photographes locaux vont immortaliser leur ville, leur village et mettre en valeur la vie quotidienne de leurs voisins.
La carte postale devient aussi un support de publicité :
  • pour les commerces,
  • les restaurants,
  • les hôtels et pensions.
Souvent le propriétaire pose avec ses employés ou sa famille.

Épicerie GERNIGON et son personnel La mercerie La Pensée - M. TENSORIER et sa fille Andrée Mme Marguerite WELLER et sa fille Victorine

Les photographes locaux proposeront à une clientèle aisée de développer des clichés de leur villa, au format carte postale (appellés cartes-photos). Ce sont de véritables cartes de visite pour leurs propriètaires.

La Baule et les Cartes Postales

Avec l'essor du tourisme et la popularité de la station, La Baule n'échappe pas à cette règle, il existe de très nombreux clichés :
  • de vues générales,
  • de plage,
  • d'hôtels et de pensions,
  • de gares et de batiments publics,
  • mais aussi de villas.
Les grandes sociétés de cartes postales sont présentes :
  • les éditions nantaises Chapeau ou Artaud et Nozais,
  • Levy de Paris,
  • A.B de Tours,
  • CAP de Strasbourg,
  • Nd Phot de Paris....
Je me régale avec les cartes de la société GID et leurs charmantes descriptions pleines de poésie.

L'un des mille coins charmants de ce paradis terrestre La sortie de la Grand'Messe ou le dépoiement des élégances Elles sont toutes ainsi pleines de fraicheur, pimpantes et jolies comme les parisiennes qui y ont leurs nids

Personnellement, j'ai un faible pour les éditions locales car le photographe est plus impliqué et certains étaient de vrais artistes. Je pense en particulier à M. Anatole FODÉRÉ et M. POMMET du Pouliguen. On reconnait leurs tirages par l'écriture rouge du libellé de la carte mais surtout par le cadrage et la composition du cliché. Ils ont fait de très jolies cartes au début du XXème.

M. FODÉRÉ devant son magasin au Pouliguen

Une des plus grosses productions locales est celle de Léon LABIÈRE. Installé en 1910, Avenue de la Gare (actuelle de Gaulle), il a réalisé de nombreux clichés de villas et de commerces. Il nous transmet de véritables tranches de vie bauloise. Malheureusement, les clichés ont été détruits par l'inondation du laboratoire. Ses enfants Mireille et Roger ont tenu le magasin jusque dans les années 70.

Vocabulaire Cartophile

Les personnes qui collectionnent les cartes postales sont appelés des cartophiles.
On parle :
  • de CPA pour cartes postales anciennes,
  • de CPSM pour cartes postales semi-modernes (ou cartes dentelées),
  • et enfin les cartes modernes.
Certains cartophiles sont passionnés de timbres et s'orientent vers la maximaphilie.
Le but est de rassembler des cartes postales affranchies du côté de la vue par un timbre, lui-même revêtu d'une oblitération, étant entendu que ces trois éléments relèvent du même thème, et ont un rapport avec le même lieu. Il importe aussi que la carte postale ait vu le jour avant l'émission du timbre concerné. Seules les cartes remplissant toutes ces conditions sont dites « cartes-maximum ».

Carte-maximum de La Baule 22 juillet 1967 Carte-maximum de La Baule 22 juillet 1967 Carte-maximum de La Baule 22 juillet 1967 Carte-maximum de La Baule 22 juillet 1967 Carte-maximum de La Baule 22 juillet 1967

Alors, choisissez un thème et lancez-vous !

Il existe de nombreux clubs de cartophiles.
Ils sont souvent à l'origine de bourses d'échanges ou de foires aux collections.
Contactez-les, vous rencontrez des gens passionnés qui pourront vous aider.
Dans la région, il y a :
  • le club des Cartophiles du Pays Nantais
    BP 41716 44017 Nantes Bretagne PDC
    www.cartophilespaysnantais.e-monsite.com
  • et l'association des Cartophiles de Saint-Nazaire et de la Presqu'île Guérandaise
    23 rue du Général Leclerc 44510 Le Pouliguen Tél : 02.40.42.33.28
Les cartophiles de Saint-Nazaire et de la Presqu'île Guérandaise organisent
  • une bourse de Pâques le samedi 15 avril 2017 à la salles des fêtes A. Ravache, place de la Duchesse Anne, Le Pouliguen de 9h00 à 18h00,
  • et deux bourses d'été les dimanches 16 juillet et 20 août 2017 au Foyer situé Place Jean Moulin au Pouliguen (Place du Marché derrière l'église) de 9h00 à 18h00.
Les cartophiles du Pays Nantais organisent
  • un vide-cartes postales le samedi 22 octobre 2017 à la Manufacture de Nantes, Bd Stalingrad (quartier gare SNCF) de 9h00 à 17h30,
  • des rencontres mensuelles, le dimanche au 3 Rue Harrouys à Nantes (entre le bd Guist'hau et l'ancien palais de justice) de 9h00 à 12h00.

Pour aller plus loin...

Bibliographie Bibliographie Bibliographie Bibliographie Bibliographie

Vos Remarques :

Ce site se veut communautaire. Si vous n'avez pas trouvé votre souvenir ou si vous souhaitez partager un document

E-mail : contact@labaule-sepia.fr

Haut de page