1872-791880-891890-991900-091910-191920-291930-39

1920

Garden Tennis-Club
Ouverture du Garden Tennis-Club créé par les familles SAY et BERGUE.
8 février : François ANDRÉ prend un bail de 20 ans pour la gestion du casino.
15 février : le conseil municipal décide de la construction de la Mairie Annexe ainsi que d'une gendarmerie.
Mai : M. et Mme BARBARY cédent l'Hôtel de France, situé Avenue de la Gare, pour 100 000 Frs à la commune. La ville a donc un bureau de poste plus central que celui près du Royal (La Kasbah).
Fusion de l'Association Syndicale des Propriétaires et de la Société Foncière.

1921

Été caniculaire
1 400 habitants et 1 043 villas.
9 septembre : M. LAJARRIGE achète les derniers hectares du Bois d'Amour.
18 décembre : création de la société immobilière de La Baule-Les-Pins.
M. LAJARRIGE lance un concours d'architecture.

1922

La Mairie Annexe
Création d'une salle de danse dans le casino par M. ANDRÉ.
Création du Syndicat d'Initiatives, le siège est situé Boulevard du Casino dans la Kasbah. Il adhère à l'Union des Fédérations des ESSIS de France et des colonies ainsi que des Fédérations des Syndicats d'Initiatives de la Vallée, des Châteaux et des Plages de la Loire et de Bretagne.
3 juillet : inauguration de la nouvelle mairie.
Construction de la villa la Villanelle.
Octobre : début de la construction d'un logement pour le gardien de la pompe à incendie par l'entreprise Robert.
Décembre : création :
Décembre : création de la pâtisserie RENOU.

1923

Ouverture de la Patisserie RENOU
Été caniculaire.
14 janvier : décès d'Édouard DARLU à PARIS dans sa 85ème année.
Avril :
  • création d'un passage inférieur dans le prolongement de l'Avenue des Tilleuls (Lajarrige) par la Compagnie de chemin de fer d'Orléans et la Société Immobilière de La Baule-les-Pins pour assurer la circulation entre la Place des Palmiers et la plage en attendant le déplacement de la voie ferrée et la construction de la nouvelle gare.
  • ouverture de la pâtisserie RENOU.
Création du Parc des Dryades.
1er juillet : inauguration de la station La Baule-Les-Pins :
  • inauguration d'un bureau de poste provisoire Place des Palmiers, du Parc des Dryades et de son belvédère,
  • défilé de fanfares de l'Avenue de la Gare jusqu'à la Place des Palmiers, où sera posée la première pierre du premier chalet. Distribution de rafraîchissments et de gâteaux aux enfants de toutes les écoles de La Baule.
Achat de terrains Place des Palmiers par les Sociétés Printemps et Félix POTIN.
15 juillet : le Garden Tennis-Club inaugure un kiosque (Architectes MM. MOREAU et GUYON).
9 septembre : meeting aérien avec l'aviateur Charles NUNGESSER.
Construction de la villa La Corvette.
11 novembre : inauguration du monument aux morts à Escoublac.
Le lieutenant de MOULINS DE ROCHEFORT termine son discours par l'appel des 148 noms inscrits sur le monument.

1924

Le nouveau Casino
24-25 : succession de travaux au casino : création de magasins de luxe.
M. ANDRÉ achète 2 terrains à M. PAVIE (1 devant le Royal et l'autre 250 m à l'ouest).
Élargissement de 7 mètres du front de mer devant le casino.
M. ANDRÉ aide l'Automobile Club de l'Ouest à réaliser un meeting automobile.
Construction de l'Hôtel CECIL.
Ouverture de la Tourangelle en hôtel.
L'Avenue de la Gare est agrandie et dotée de trottoirs.
Ouverture de l'Hôtel RIVIERA.
Ouverture en juin de l'Hôtel MUSSET.
16 juin : décès de l'architecte G. LAFONT à Nantes à l'âge de 77 ans.
La Baule devient une station classée.
Construction de Ker Christian (13 Avenue St Clair).
Le syndicat de la Plage Benoit décide que l'Avenue de La Baule devient l'Avenue des Lilas et l'Allée des Goélands devient l'Allée de la Clairière.
Décembre : M. ANDRÉ confie à la Société de Construction et d'Entreprises de Travaux Publics d'Arras la démotion et la reconstruction du Casino. Cet important projet doit être terminé pour le 1er juin 1925.
En 1924, il sera construit 300 villas et 75 nouveaux magasins (La Mouette - septembre 1925)

1925

Ker Causette
Démolition de la Brasserie des Palmiers pour y construire un Hôtel de 55 chambres avec au rez de chaussée une brasserie de 400 couverts.
Février : la chapellerie de La Baule est érigée en paroisse. Jusqu'alors, La Baule faisait partie de la paroisse d'Escoublac.
Fin février : le conseil d'État section des Travaux Publics donne à l'unanimité un avis favorable au projet de déplacement de la voie ferrée et de la construction de la gare de La Baule.
Mars : le conseil municipal et le syndicat intercommunal étudient la possibilité de construire un abattoir.
3 mai : victoire de la Liste des Intérêts Généraux aux élections municipales. M. PAVIE, maire sortant, ne se représentait pas.
10 mai : installation du nouveau conseil municipal, M. Roger MAURY de LAPEYROUSE-VAUCRESSON est élu à la mairie ;
  • 1er adjoint : M. Henri GIROIRE,
  • 2ème adjoint : M. Amable DE CACQUERAY VALMENIER,
  • 3ème adjoint : M. Auguste ROCHEFORT,
  • Adjoint spécial Escoublac : M. Jean SOHIER (nommé le 17 mai 1925),
  • Adjoint spécial La Baule : M. Jean BOUTROUX (nommé le 17 mai 1925).
1er juin : création d'un bureau de poste à La Baule-les-Pins. Il dessert la partie de la commune située l'ouest du quartier St Clair, Avenue Sandeau et de Tréméac.
Achat de terrains par des financiers parisiens pour construire 3 hôtels entre l'Avenue de la Mer et l'Avenue des Tilleuls.
6 nouveaux magasins dans les sous-sols du casino.
M. LALLY réalise 11 commerces dans l'Avenue Pavie appelée alors Avenue de Paris.
Création de Ker Causette.
Décision de créer un Golf au Pouliguen par M. ANDRÉ.
Ouverture de la Société Générale.
La Société Générale Foncière remplace la Société Immobilière de la Baule-les-Pins.
1er juillet : inauguration du nouveau casino par un fastueux dîner et un bal jazzy.
16 août : grande fête en l'honneur des 3 ans de La Baule-les-Pins (Chars Automobiles, voitures attelées et d'enfants, bicyclettes).
23 août : fête enfantine annuelle, concours du plus beau bébé et concours de beauté.
30 août : fête sportive au Parc Ninon.
Août : kermesse au profil des mutilés de guerre à Ker Félix (Avenue des Évens).
12 décembre : début de la construction de l'Hermitage.
Décembre : résultat du concours organisé par la Compagnie d'Orléans à la demande de M. LAJARRIGE pour la future gare de La Baule :
Projet de la création d'un champ de course, M. ANDRÉ et le Marquis de NUEIL font venir M. RAIMBERT, architecte de la Société Sportive afin qu'il évalue le terrain proposé, situé près de la raffinerie BENOIT.

1926

Hôtel Morgane
On dénombre 1 675 Villas.
Construction de
Janvier : création de la Société des Courses de La Baule dont le siège social est à La Baule, Villa la Clairière.
24 janvier : accident de M. de LAPEYROUSE-VAUCRESSON : allocution de M. GIROIRE.
Juillet : ouverture de l'Hôtel Hermitage.
Prolongement du remblai vers l'Hermitage par M. ANDRÉ.
Le golf ouvre avec 9 trous.
Transformation du Royal.
Ouverture de l'Hôtel de Bretagne, Place de la Chapelle.
Avril :
  • 1er avril, ouverture du Normandy-Hôtel, Avenue des Tilleuls par M. DEBROAS.
  • 5 avril, la Route du Pouliguen porte désormais l'appellation d'Avenue de Paris.
Mai : goudronnage de l'Avenue de Paris.
Création des Magasins Modernes succursale des Nouvelles Galeries de St Nazaire, à l'emplacement de la Villa le Rond-Point.
La municipalité est chargée de la voirie.
Construction du Cinéma "Baule Palace" de 450 places, Avenue de la Gare pour 250 000 Frs, contruit par l'entreprise Guillouzo pour le directeur de Bijou Cinéma.
M. DARLU fils fait construire 1 villa dans le parc. Division du terrain en 2 lots, 1 7000 m2 pour l'ancienne villa et 8 000 m2 pour la nouvelle : villa en granit bleu et en pierre blanche de Sireuil. (Entreprise Bouet frères de Nantes, succursale Route d'Escoublac. Architecte NAU, président de la Société des Architectes de Nantes).
23-25 août : le Rallye du Soleil organisé par l'Automobile Club de l'Ouest (ACO)
Septembre :
  • ouverture du Bar Américain Le Pavillon Rose , Avenue de la Gare
  • création du Cercle Nautique de La Baule
10 octobre : élection de Louis LAJARRIGE à la présidence du Syndicat des propriétaires de La Baule-les-Pins, après une élection houleuse (3 membres démissionnent). Il promet de faire les démarches pour hâter la construction de la gare de La Baule-les-Pins.
Création d'un syndicat de propriétaires du quartier de l'Usine à Gaz afin d'améliorer la voirie et la salubrité.
Projet d'agrandissement de la Place du Marché de La Baule-les-Pins et réservation d'un terrain autour de la future église pour la création d'un presbytère.
10 novembre : appel d'offre de la mairie pour la construction d'un pavillon aux poissons au marché couvert.
Décembre : le conseil municipal décide de confier à la société COLAS la réfection du Boulevard de Mer entre le casino et St Clair. La chaussée sera élargie de 2 m et on crée des trottoirs. L'Avenue des Lilas, de la Lombarde, Heurteau, des Évens, de la Concorde, des Platanes, des Tilleuls et des Ibis seront également remises en état.

1927

La Nouvelle Gare
Janvier : crise du lait, les baulois ne trouvent pas de lait et les prix flambent.
Adjudication du projet de rénovation de la Place de la Chapelle (création de trottoirs et de caniveaux ce qui entraîne la modification des escaliers d'accès à la chapelle).
1ère tranche de travaux Avenue de Paris entre le passage à niveau et la mairie (construction de trottoirs et de caniveaux).
M. ANDRÉ demande l'autorisation d'occuper le domaine public et maritime en construisant une terrasse devant le casino et l'hôtel Hermitage. L'avancée serait de 33 mètres.
Mars :
  • création et Homologation du Cercle Nautique à l'étier du Pouliguen. (Président : M. le comte de LAPEYROUSE),
  • ouverture de la nouvelle halle aux poissons au marché selon les plans de M. DATESSEN.
Avril :
  • construction et ouverture du kiosque à journaux de l'Avenue des Lilas.
  • il est décidé que le boulevard sera agrandi entre le casino et l'Avenue de St Clair.
Juin : ouverture de la succursale du manège DASSONVILLE de Paris par Louis DATESSEN.
Le golf du Pouliguen ouvre ses 18 trous sur un parcours de 5516 yards, établi par M. SERONS, architecte spécialiste. Il est tenu par Sir David DALRYMPLE. Le Golf-Club est de style néo-normand et est l'œuvre de MM. F. MÉNARD et A. GRAVE.
Construction du Tennis-Club par M. ANDRÉ (le plus grand de la côte atlantique).
Le Garden Tennis Club se pare d'un Club-House dessiné par M. COLIN.
Avenue des Lilas, remplacement des peupliers malades par des ormes de Jersey.
Prolongation de l'Esplanade Benoit de l'Hôtel de la Plage jusqu'au chemin de Beslon.
Fin des agrandissements du Cecil-Hôtel, Avenue Pierre Loti, par M. DANJEAN.
Construction de la villa Clair de Lune, de l'Hôtel des Palmiers.
Construction d'un remblai à la Baule-les-Pins.
Réfection du boulevard de mer à La Baule.
M. ANDRÉ fait don à la l'autorité diocésaine d'un terrain de 4 000 mètres pour la création d'un square et d'une chapelle destinée à remplacer la chapelle Pavie.
Fin de la deuxième tranche de travaux à l'Hermitage.
Juillet :
  • 1er juillet : un manège pour enfants est ouvert dans le Jardin Public de la Plage Benoit,
  • ouverture du Club des Canards et Dauphins près de l'Hermitage et du Casino,
  • ouverture du restaurant "Aux Trois Faisans" par M. RACOUCHOT de Dijon,
  • inauguration du Guignol du Parc des Dryades,
  • ouverture de l'Hôtel des Palmiers,
  • suppression de la passerelle de l'ancienne ligne de chemin de fer au bas de l'Avenue de Tilleuls,
  • 18 juillet : mise en service de la nouvelle ligne de chemin de fer, inauguration des nouvelles gares de La Baule et de La Baule-les-Pins,
  • 31 juillet : pose de la première pierre du Boulevard de Mer devant relier Pornichet à La Baule en présence d'André TARDIEU, Ministre des Travaux Publics.
Le mur de soutènement du nouveau boulevard de La Baule-les-Pins est commencé à hauteur du rond-point de Rennes, ainsi que celui qui part de l'Avenue des Tilleuls vers le Boulevard des Dunes.
14 octobre : décès du Marquis de MONTAIGU à La Baule dans la Villa Caroline.
La Société Générale Foncière fait don à la commune d'un terrain de 10 000 mètres carrés, situé sur l'emplacement de l'ancienne gare de La Baule afin d'y créer un jardin public.

1928

L'Allée Cavalière
Hiver glacial et été caniculaire.
Projet d'établissement d'une passerelle provisoire aux bords de la gare de La Baule-les-Pins proposé par M. de CACQUERAY.
Projet de construction d'un boulevard d'Escoublac à la mer.
Antoine LOUIS crée le Manège des Platanes dans les anciennes écuries de l'Hôtel Castellina.
Inauguration du remblai de La Baule-les-Pins.
Le projet de prolongement de l'Avenue des Ondines sur la propriété PAVIE prend du retard.
Fin janvier, l'abbé CHOCHON reçoit l'autorisation de la part de l'évéché de construire une nouvelle église.
Février :
  • la section de l'Union Communale des Combattants d'Escoublac-La Baule lance l'idée de la construction d'un monument aux morts à La Baule,
  • ouverture d'un concours d'architectes pour l'édification d'une église à La Baule-les-Pins. Les dossiers doivent être déposés avant le 20 mars, et l'église livrée au culte avant le 1er juillet.
Le conseil municipal adopte le projet de construction d'un casernement de gendarmerie et vote l'achèvement du marché couvert selon les plans de P-H DATESSEN (Pavillon des bouchers et marché aux fleurs).
Mi-avril : c'est le projet d'Adrien GRAVE qui est retenu pour la construction de l'église de La Baule-les-Pins.
Les peupliers de l'Avenue des Lilas sont malades et vieux. Ils deviennent dangereux et doivent être abattus pour être remplacés par des ormes de Jersey, plus adaptés au terrain.
Inauguration du restaurant La Toque Blanche Avenue des Tilleuls.
Ouverture de la Boucherie de Paris, Avenue de la Marne.
20 mai : inauguration du boulodrome Avenue Verdier.
Installation d'une sirène électrique sur la mairie.
Le Tennis-club acquiert le dernier perfectionnement dans la pratique de l'art du tennis : une machine à lancer les balles (brevet LACOSTE).
Fin de la construction de l'Allée Cavalière.
15 juillet à 15h00 : pose de la 1ère pierre de l'Eglise de La Baule-les-Pins.
Construction du théâtre de verdure du Parc des Dryades.
Le Tennis-Club est le 2ème club de France avec 792 joueurs.
Agrandissement de l'Hôtel St Christophe.
Début des travaux du Bellevue Building.
M. CHEREAU commence les travaux de son garage, Avenue Donizetti.
1er revêtement dans les rues de La Baule-les-Pins.

1929

L'Hôtel Castel Marie-Louise
14 janvier : les travaux de l'Esplanade du Casino, de l'Hermitage et du jardin de la victoire reprennent. Le froid et le mauvais temps ont retardé l'avancement des chantiers.
La gendarmerie est achevée et loge 5 gendarmes.
Mars : création de voies pour accèder au nouveau cimetière.
Amélioration de l'éclairage des Avenues de Paris (actuelle de Lattre) et de la Gare (de Gaulle).
Avril : fleurissement du nouveau jardin public par M. HUCHET sur les plans de M. DATESSEN. On prévoit d'y construire un kiosque à musique, un dispensaire et un monument aux morts.
Adjudication du Pavillon d'Hygiène Sociale dans le jardin de la Victoire à l'emplacement de l'ancienne gare.
Ouverture de l'Hôtel Castel Marie-Louise.
M. ANDRÉ obtient la possibilité de fleurir les esplanades du casino à l'Hermitage.
5 mai : réélection de Roger MAURY de LAPEYROUSE-VAUCRESSON, M. H GIROIRE 1er adjoint.
M. ANDRÉ fait installer 2 horloges électriques une, face au casino et l'autre face à l'Hermitage.
Juin : au marché, inauguration du Pavillon de la Boucherie ainsi que du Pavillon "Côté Droit".
Juillet : la sécurité de la baie est assurée par les Hospitaliers et Sauveteurs Bretons de la section de St Nazaire.
13 juillet : ouverture du marché de La Baule-les-Pins entre l'Église Ste Thérese et la gare.
Le Boulevard de l'Océan est doté de bancs peints en vert clair.
4 août : kermesse avec spectacle de Gala au Théâtre de Verdure est organisée au Parc des Dryades pour l'achèvement de l'Église Ste Thérèse. Le clocher est prévu pour l'année prochaine et l'abbé MÉTAIREAU fait appel aux paroissiens.
14-15 septembre : meeting aérien avec Michel DETROYAT et Marcel DORET.
On envisage la construction d'un aéroport.
Le Boulevard de l'Océan n'est pas fini côté Pornichet, il reste 257 m ! Pour la municipalité de Pornichet, la parole à La Baule... Le problème sera solutionné en 1930.
Terrassement de la partie Est du Marché de La Baule afin de faire un auvent. On pense aussi à détruire l'enceinte côté Nord et Est.

1872-791880-891890-991900-091910-191920-291930-39

Pour aller plus loin...

Bibliographie Bibliographie Bibliographie Bibliographie Bibliographie

Vos Remarques :

Ce site se veut communautaire. Si vous n'avez pas trouvé votre souvenir ou si vous souhaitez partager un document

E-mail : contact@labaule-sepia.fr

Haut de page